Votre protection contre le radon dans le KRTB

Pour assurer votre protection contre le radon dans le KRTB, faites appel aux experts de Isolation M.J. Notre équipe prend en charge la détection de ce gaz extrêmement nocif, ainsi que les travaux nécessaires pour vous en prémunir. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage!

Mesures d'atténuation du radon

Le radon est un gaz souterrain radioactif hautement nocif étant à l’origine de nombreux cancers du poumon. En fait, le radon est la deuxième cause du cancer du poumon après le tabagisme. C’est un tueur silencieux car il est inodore et incolore. Il entre dans votre maison insidieusement en faisant son chemin par les fondations. Les concentrations de radon sont généralement très faibles à l’extérieur. Il se dilue rapidement dans l’air ambiant et, de ce fait, il ne cause pas de problèmes de santé.


Le problème est qu’une fois à l’intérieur de votre maison, le radon aura tendance à s’accumuler dans les parties les plus basses de la résidence, comme le sous-sol ou le vide sanitaire, qui sont les endroits les plus rapprochés de la source et les moins bien ventilés. C’est cette concentration de radon qui peut entraîner un risque pour la santé.


Pour être jugé dangereux par Santé Canada, un taux de radon dans l’air doit atteindre ou dépasser 200 becquerels par mètre cube. Par contre, pour l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le taux de radon dans l’air devient dangereux dès 100 becquerels par mètre cube. Au Québec, un foyer sur sept aurait un taux de concentration supérieur à 200 becquerels et au Nouveau-Brunswick, c’est une maison sur quatre. Certaines zones au Québec sont plus problématiques notamment la région de Rougemont et la Gaspésie. Aussi, la quantité de radon dans le sol peut varier de façon importante d’un endroit à l’autre, de votre résidence à celle de votre voisin.

Le test de dépistage du radon

Comme c’est un gaz qui n’a pas d’odeur, de goût ou de couleur, il est impossible de le détecter par les sens. L’unique façon de déterminer la concentration de radon dans votre maison est d’effectuer un test de dépistage. Vous pouvez, moyennant des frais d’environ 50 $, vous procurer un dosimètre fiable, un instrument de mesure du radon. Il est conseillé de faire cette mesure pendant une période d'au moins 3 mois et d'effectuer la mesure de radon durant l'hiver. Vous pouvez vous procurer un dosimètre en :


Ne vous fiez pas aux résultats des tests effectués dans une maison voisine de la vôtre ou dans d’autres habitations de votre quartier. En effet, la concentration de radon peut beaucoup varier entre les maisons, même si elles sont proches les unes des autres. N’oubliez pas qu’une exposition à des concentrations élevées de radon dans l’air intérieur de votre maison entraîne un risque accru de développer un cancer du poumon.

Vous bâtissez une maison neuve?

Voici 6 étapes pour réaliser un sous-sol à l’épreuve du radon.

  1. Installer un tuyau perforé de 4 pouces de diamètre dans le gravier pour la dépressurisation sous la dalle. Ce tuyau doit être installé dans le gravier ¾ de pouce net et rejoindre le centre de la surface de la dalle. Il devra être raccordé à un ventilateur d’extraction si, une fois les travaux complétés, un second test note un taux de concentration en radon supérieur à 200 becquerels.
  2. Pulvériser du polyuréthane giclé sur le gravier sous la dalle. L’uréthane giclé de type 2 résiste au gaz radon et est 4 fois plus performant qu’une feuille de polyéthylène de 6 millièmes de pouce. L’épaisseur minimale à appliquer est d’un pouce et demi afin de répondre aux exigences du Code de construction du Québec pour l’isolation, le pare-vapeur et le pare-air continu.
  3. Sceller le joint entre le mur de fondation et la dalle. L’uréthane giclé de type 2 assure une continuité parfaite en scellant le mur de fondation avec la dalle sans le moindre joint d’isolation. Le produit se moule parfaitement au bâtiment et ne nécessite aucun scellant, ruban ou autre qui pourrait causer un problème de compatibilité entre les matériaux.
  4. Sceller tous les percements de la dalle, du mur de fondation et tous les poteaux et murs porteurs ainsi que la descente d’escalier. Le scellement des percements et des colonnes à l’aide d’uréthane giclé ne laisse aucune place à l’erreur. Le produit colle et gonfle 30 fois son volume initial en 5 secondes.
  5. Installer des avaloirs à plancher à l’épreuve de l’infiltration de gaz. Puisque le radon peut utiliser l’eau comme véhicule d’infiltration, il est essentiel d’utiliser des avaloirs à plancher spécifiquement conçus pour prévenir les infiltrations de gaz souterrains.
  6. Installer un couvercle étanche sur les puisards. Les puisards peuvent communiquer directement avec le gravier. Prenez donc soin d’utiliser des couvercles hermétiques conçus à cet effet.

Une fois l’étanchéité de votre sous-sol ou de votre vide sanitaire exécutée, prenez soin de mesurer la concentration de radon dans le but de vérifier l’efficacité du système!

CONSEILS :

Mesures correctives pour votre résidence

Vous avez obtenu vos résultats à la suite du test de dépistage, il vous est possible de communiquer avec Isolation M.J. pour qu’un professionnel certifié par le Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C) puisse intervenir. Le délai recommandé pour apporter les correctifs dépend de la concentration moyenne de radon dans votre maison :

  • si la concentration dépasse 600 Bq/m³, vous devriez apporter les correctifs dans un délai de moins d'un an
  • si la concentration se situe entre 200 Bq/m³ et 600 Bq/m³, vous devriez apporter les correctifs dans un délai de moins de 2 ans

Vous obtiendrez de meilleurs résultats en appliquant plus d’une mesure corrective. Par exemple, vous pouvez :

  • colmater les fissures de la fondation
  • sceller les ouvertures en contact avec le sol
  • vous assurez que les puisards sont couverts et ventilés vers l’extérieur
  • améliorer la ventilation de votre maison, particulièrement au sous-sol

Si les concentrations de radon dans l’habitation sont très élevées, ces mesures ne suffiront peut-être pas car elles n’empêchent pas complètement l’infiltration du radon. Dans ce cas, il faut faire appel à un entrepreneur qualifié. Celui-ci installera un système qui permet d’évacuer le radon présent sous les fondations avant que celui-ci pénètre dans les espaces habitables du bâtiment. Contactez-nous!

Isolation M.J. recommande

  • Abaisser les concentrations de radon à l’intérieur de votre maison. Des techniques efficaces permettent d’abaisser les concentrations de radon et peuvent sauver des vies. Dans la plupart des habitations, il est possible de diminuer les concentrations de radon de plus de 80 %.
  • Gicler si possible du polyuréthane de la dalle au plancher.
  • Demander les services d’un professionnel certifié en atténuation du radon comme Isolation M.J.

Nous tiendrons compte des différents facteurs suivants pour vous conseiller : 

  • la concentration de radon dans votre maison
  • les coûts d’installation d’un système et de son fonctionnement
  • les dimensions de votre maison et le type de fondations


L’efficacité d’une méthode d’atténuation du radon, quelle qu’elle soit, dépendra des caractéristiques particulières de votre maison, des concentrations en radon, des accès à votre résidence et de l’exécution scrupuleuse des travaux. Une seule méthode peut suffire mais il faut parfois recourir à une combinaison de plusieurs techniques. Pour plus de renseignements sur ce gaz, vous pouvez consulter le guide de réduction du radon pour les Canadiens.

Isolation M.J.
523, Rang Saint-Gérard Ouest
Saint-Alexandre-de-Kamouraska

 QC, G0L 2G0

  Téléphone : 418-495-2225

     Téléphone : 1-833-885-2220

 Télécopieur : 418-495-9972

 Courriel : info@isolationmj.ca

Heures d'ouverture

Du lundi au jeudi, de 7 h 30 à 17 h
Le vendredi, de 7 h 30 à 16 h

 Partagez

Envoyer à un ami

Envoyer l'URL de cette page à un(e) de vos ami(e)s

Tous droits réservés Isolation M.J. 2019 - Mention légale
Création de

Mention legale